Sénégal et système politique : Pourquoi Guy Marius Sagna s’alarme face à la gestion du pays ?

0
225

Les premiers mots de Bassirou Diomaye Faye après son investiture ont été pour exprimer sa volonté de faire « un changement systémique » au Sénégal. Une des images fortes du candidat de la coalition Diomaye Président lors de la campagne présidentielle était de se montrer avec un balai à la main, signifiant ainsi « le grand coup de balai » qu’il allait mettre dans la classe dirigeante. Or, après deux mois de règne, les choses semblent stagner au même point. Avec le succès de l’émission d’eurobonds d’un montant de 750 millions de dollars (450 milliards FCFA) et la rencontre avec l’ancien Premier ministre britannique, Anthony Charles Lynton Blair, plus connu sous le nom de Tony Blair, on s’interroge si les nouveaux dirigeants sont vraiment dans la rupture initialement annoncée. Bassirou Diomaye Faye, le président de la rupture ? « Ma lutte n’est pas contre des hommes, mais contre le système ». C’est une déclaration d’Ousmane Sonko qui a été adoptée comme slogan. Par ces mots, le leader de Pastef, qui avait choisi Bassirou Diomaye Faye comme candidat à la présidentielle, avait pour objectif de transformer en profondeur le paysage politique sénégalais. « Changer le système » est même devenu un des slogans centraux qui ont

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici