Le départ immédiat du proviseur réclamé, parfum de scandale… que se passe-t-il au lycée Seydina Issa Laye ?

0
178

La tension s’est intensifiée entre les enseignants et le proviseur du lycée Seydina Issa Rohou Lahi des Parcelles-Assainies (ex-LPA). Les activités pédagogiques sont à l’arrêt depuis le début de l’année scolaire le 2 octobre 2023. Les enseignants réclament le départ immédiat du proviseur.

Leur collectif informe que le lycée est complètement paralysé en raison des agissements du proviseur qui, au lieu de démissionner, continue de manœuvrer pour rester à la tête de l’établissement, au détriment de la communauté (élèves, parents, enseignants, partenaires sociaux) .

Les enseignants demandent également de la transparence dans la gestion du lycée, soulignant la baisse des résultats du Bac. Selon le collectif, le proviseur a instauré un climat de peur parmi le personnel et les apprenants, dénaturant complètement l’établissement avec des pratiques douteuses. Ils attendent les conclusions de la mission d’audit envoyée par l’IA de Pikine-Guédiawaye.

« Il est important de rappeler que près de 94 professeurs avaient signé une pétition au mois de mai 2023 exigeant le départ du proviseur et de son intendant, à cause d’abus d’autorité et de confiance. Mais aussi un trou de trésorerie de 800 000 F CFA, un dépassement budgétaire abusif et la non-déclaration des dons octroyés par la ministre Néné Fatoumata Tall, le non-versement dans le compte bancaire de l’école de plus de 19 millions destinés à la confection de tenues scolaires. Le proviseur ne veut pas que le conseil de gestion prenne langue avec les responsables du BRT qui s’étaient pourtant engagés à équiper les salles de cours de fenêtres à double vitrage et de ventilateurs pour réduire la pollution sonore, et surtout de repeindre tous les bâtiments », a déclaré le porte-parole du corps professoral, rapporté par Seneweb.

De plus, le proviseur a récemment agressé physiquement un parent d’élève, entraînant leur arrestation par la police de Golfe et une affaire judiciaire en cours. Après avoir évalué la crise, les enseignants ont décidé d’alerter l’ensemble de la communauté éducative sur les risques d’une nouvelle année scolaire paralysée au sein du lycée Seydina Issa Rohou Lahi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici