La cheffe de la diplomatie canadienne en Europe pour une visite de soutien à l’Ukraine

0
149

La ministre canadienne des Affaires étrangères Mélanie Joly entame une visite en Ukraine ce dimanche 16 janvier, mais aussi en France pour une rencontre bilatérale avec le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, puis à Bruxelles.

Avec notre correspondante à Québec, Pascale Guéricolas

Le but de cette visite officielle qu’entame la ministre canadienne des affaires étrangères est clair : le Canada souhaite réaffirmer son soutien à la souveraineté ukrainienne. Mélanie Joly craint que les troupes russes massées aux frontières ne mettent en péril la sécurité de la région. Elle veut dissuader la Russie de poursuivre ses actions agressives.

Il y a quelques jours, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a laissé entendre que Moscou pourrait faire face à de nouvelles sanctions occidentales s’il ne retire pas ses soldats.

Au cours de son voyage, la ministre des affaires étrangères doit également rendre visite à 200 membres des forces armées canadiennes impliqués dans une opération de l’Otan baptisée Unifier.

Ce n’est pas la première fois que le Canada, où vivent plus d’un million d’habitants originaire de ce pays, vient en aide à l’Ukraine. En 1991, il avait été une des premières nations à saluer son accession à l’indépendance. Et les Canadiens avaient suivi de près la Révolution orange en 2004, puis le soulèvement pro-démocratie en 2014. Voilà pourquoi Ottawa veut témoigner aux Ukrainiens de son soutien face à la menace russe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici