Adresse à la Nation : La grosse erreur de Macky Sall passée inaperçue !

0
229

Lors de son discours à la nation du 31 décembre 2023, le président Macky Sall a évoqué les performances du système de santé sénégalais pendant son mandat, soulignant que « notre corps médical a réalisé, pour la première fois cette année, une séparation de bébés siamois, des transplantations rénales et un traitement endovasculaire ».

Le président Macky Sall a correctement identifié les deux derniers cas, à savoir la transplantation rénale et le traitement endovasculaire. Cependant, en ce qui concerne les bébés siamois, son information était incorrecte. Cela suscite des interrogations sur la possibilité d’un lapsus ou d’une réelle méconnaissance de la part du président. Il semble que le conseiller en santé n’ait pas eu accès au discours avant sa présentation.

En réalité, en 2023, le Sénégal a effectué sa troisième séparation de bébés siamois. En décembre 2018, l’hôpital pour enfants Albert Royer de Fann a réussi cette intervention sous la direction du Pr Gabriel Ngom, chef du service de chirurgie de l’établissement. Le ministre de la santé de l’époque, Abdoulaye Diouf Sarr, avait félicité le Pr Ngom lors d’une visite à l’hôpital. Cependant, il semble que cette information n’ait pas atteint le palais présidentiel.

Le premier succès dans ce domaine remonte à 20 ans, en 2003, lorsque l’équipe du Pr Mamadou Ndoye a réalisé la première séparation de bébés siamois au Sénégal à l’hôpital Aristide Le Dantec. À l’époque, le Pr Gabriel Ngom, qui a dirigé les deux opérations les plus récentes (2018 et 2023), faisait partie de l’équipe en tant que débutant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici