Saisie du bâtonnier de Paris par Me Moussa Diop : Un professeur de droit donne son avis

0
209

Alors qu’il est actuellement en prison, Me Moussa Diop a saisi le bâtonnier de Paris pour lui demander d’intervenir dans son dossier au nom de la coopération judiciaire entre la France et le Sénégal. Il estime que ces droits ont été violés par la justice sénégalaise.  

Sur les ondes de la RFM, le professeur de droit et avocat au barreau de Paris, Samba Thiam, atteste que le bâtonnier des avocats de Paris peut intervenir pour connaître les tenants et les aboutissants de ce dossier, mais il précise que Me Moussa Diop a tenu les propos qui lui valent sa détention dans un cadre politique et non sous sa casquette d’avocat. 

« Les règles qui nous protègent nécessitent que nous soyons interpellés, inquiétés lors de l’exercice de notre fonction d’avocat et que la coopération judiciaire respecte une chose : les règles particulières de chaque barreau, chaque pays a sa souveraineté, les avocats sont organisés. Le fait que je sois avocat ne me donne pas la possibilité et la liberté totale de fonctionner comme je veux, comme je le fais dans le pays ou je suis régulièrement inscrit et établi comme avocat », précise-t-il. 

 Face à cette situation, il renseigne que « le bâtonnier peut s’informer, peut chercher à savoir ce qui s’est passé réellement. Il peut chercher à savoir dans quelle mesure, on peut intervenir au nom de l’ordre du barreau pour protéger, répondre à l’aide sollicitée par cet avocat ».

 Mais dans tous les cas, on pourrait lui opposer le fait que ce n’est Me Moussa Diop, en tant qu’avocat qui a tenu ses propos mais Me Moussa Diop, homme politique, souffle-t-il. « Oui parfaitement, parce que je disais tout à l’heure qu’on est protégé. On peut réclamer l’assistance lorsqu’il s’agissait de l’exercice de sa fonction d’avocat. Je suppose que vous soyez avocat et que vous soyez dans vos missions d’avocat. Mais si vous exercez une autre fonction, à l’occasion de laquelle vous avez eu des difficultés, ce serait un peu embêtant de recourir aux règles de la profession d’avocat ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici