Les aveux effroyables de M. Sow : « Ou, c’est moi qui ai décapité B. Sow parce qu’il… »

0
448

M. Sow, âgé de 46 ans et marié à deux épouses, a été jugé par la chambre criminelle du tribunal de grande instance de Louga pour le meurtre d’un étudiant en deuxième année de droit.

Les faits se sont déroulés le 14 janvier 2022 à Barkedji, où le prévenu a violemment attaqué la victime, lui infligeant plusieurs coups de machette et entraînant son décès lors de son évacuation à l’hôpital du département de Linguère.

L’histoire a débuté lorsque la deuxième épouse de Sow, A. Sow, a demandé l’autorisation de se rendre à Linguère pour visiter ses parents. Méfiant quant à la sincérité de sa femme, Sow a décidé de la suivre, l’accusant de dissimulation. Sur place, il l’a trouvée et a appris qu’elle se rendait à Barkedji pour voir sa grand-mère. Plus tard, Sow l’a suivie et l’a surprise en compagnie de trois hommes.

Dans un accès de colère, il a proféré des menaces en avertissant qu’il égorgerait tout intrus près de sa femme. Peu après, le jeune B. Sow, étudiant en droit et ami de la famille, est apparu. Furieux, l’époux l’a attaqué, l’accusant d’avoir facilité la rencontre entre sa femme et les trois hommes. Malgré les dénégations de l’étudiant, le prévenu l’a violemment frappé à plusieurs reprises avec une machette, causant sa mort.

Devant les enquêteurs, M. Sow a reconnu les faits, affirmant qu’il n’avait pas l’intention de tuer. Les avocats de la partie civile ont plaidé pour une requalification des faits en assassinat, réclamant 30 millions de FCFA. Le procureur, appuyant cette vision, a requis 20 ans de réclusion, soutenant que le meurtre était établi. Finalement, la Chambre criminelle a condamné le berger à 20 ans de réclusion criminelle et a ordonné le versement de 20 millions de FCFA à la partie civile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici