Compensation des pertes en 2019 : L’État verse plus de 99 milliards à la Senelec

0
77

Pour la période tarifaire 2017-2019, l’Etat a versé à la Senelec une compensation d’un montant de 314 milliards de francs Cfa dont 99 milliards en 2019, pour gel des tarifs, selon le rapport annuel 2019 de la Commission de régulation du secteur de l’électricité (Crse).

Par Dialigué FAYE – 99,274 milliards de francs Cfa, c’est le montant global des compensations tarifaires que l’Etat a versé à la Société nationale d’électricité en 2019. Cela, afin de prendre en charge les écarts de revenus de la Senelec. C’est du moins ce qui ressort du rapport annuel 2019 de la Commission de régulation du secteur de l’électricité (Crse) présenté vendredi aux différentes organisations consuméristes. Ibrahima Amadou Sarr, président de la Crse, rappelle que «le Revenu maximum autorisé (Rma) de la Senelec est estimé chaque trimestre sur la base des moyennes arithmétiques des différents indices de prix afin d’évaluer l’écart de revenus de l’opérateur et de déterminer le niveau du besoin d’ajustement des tarifs ou le cas échéant lorsque le Gouvernement décide de maintenir les tarifs, le montant de la compensation y afférent. Et pour l’exercice 2019, l’Etat avait décidé de prendre en charge les écarts de revenus par le biais de compensations tarifaires.
L’année 2019 a été marquée par une hausse partielle des tarifs de l’ordre de 10% actée par la Décision n°2019-48 du 19 novembre 2019 de la Commission approuvant la grille tarifaire de la Senelec».
Au titre de 2019, la Senelec a enregistré une baisse de son chiffre d’affaires, de son résultat d’exploitation ainsi que de son résultat net estimé à «27 milliards 992 millions de francs Cfa en 2019 contre 32 milliards 434 millions de francs Cfa en 2018, soit une baisse de 13,7%».

Baisse du résultat net de la Senelec de 13,7%
Pour ce qui concerne son chiffre d’affaires, a comptabilisé «508 milliards 442 millions de francs Cfa en 2019 contre 512 milliards 687 millions de francs Cfa en 2018 ; soit une baisse de 4 milliards 244 millions de francs Cfa en valeur absolue et de 0,8% en valeur relative». Cette baisse, d’après le rapport de la Commission de régulation du secteur de l’électricité (Crse), «s’explique par le repli de 1,4% enregistré sur les ventes d’électricité qui représentent 97,2% du chiffre d’affaires global. Il est à noter que les travaux et services vendus ont augmenté de 18,1% et les produits accessoires de 5 fois comparativement à 2018».
S’agissant du résultat d’exploitation, il «a baissé de 34,2%, passant de 38 milliards 51 millions de francs Cfa en 2018 à 25 milliards 38 millions de francs Cfa en 2019. Le résultat des activités ordinaires est sur la même tendance, passant de 25 milliards 701 millions de francs Cfa en 2018 à 10 milliards 582 millions de francs Cfa, soit un repli de 58,8%. Le résultat financier a également baissé de 17,1%, passant de -12 milliards 349 millions en 2018 à -14 milliards 456 millions de francs Cfa en 2019».
Dans le monde rural, le Gou­ver­nement a versé aux concessionnaires d’électrification rurale une compensation d’un montant global de 1,4 milliard de francs Cfa dans le cadre de l’harmonisation tarifaire.

redaction@senactutv.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici