Sur l’augmentation des cas de décès, Dr Abdoulaye Bousso a révélé sur le plateau de la TFM, qu’aujourd’hui, il y a 25% de décès dans les réanimations. Selon le directeur du Centre des Opérations d’urgences sanitaires (COUS), le nombre élevé de décès était « prévu », compte tenu des malades avec des pathologies chroniques. 60% des personnes contaminées sont asymptomatiques et le problème est qu’elles pensent qu’elles ne sont pas malades mais ce sont elles qui contaminent et propagent le virus. 160 agents de santé sont infectés. Pour Dr Bousso, aujourd’hui, aucun pays n’a de solution mais au Sénégal on se félicite déjà d’avoir un taux de 65% de guérisons.

Laisser un commentaire