[Billet] Les hommes passent, Niang Xaragne Lô demeure

0
192

Le très rigoureux et inspiré journaliste Mame Gor Ngom sera certainement très « heureux » d’apprendre que son « confrère » Niang Xaragne Lô a filmé et « bien » commenté la chaude poignée de main entre le président Diomaye Faye et Abdou Diouf à Paris. Sa vidéo amateur, devenue virale, suscite une surprise générale chez beaucoup de « patriotes » qui le croyaient déjà parti à la retraite surtout avec la mort annoncée du « tog muy ndox ». Que nenni ! Très « xaragne » (doué), Niang avait pourtant déclaré qu’il ne sera jamais question, pour lui, de quitter les affaires même après la chute de Macky Sall. « Mann taxawaayu RTS laay taxawé. Je ne connais pas l’opposition », a-t-il lancé sur un ton sérieux, dans la foulée de l’élection du candidat de Pastef. Comprenez par-là Alioune va rester le « ‘snapeur’ du président » de la République. Qu’importe la casquette politique du chef de l’Etat. Lui, se compare à la chaîne nationale qui, investie d’une mission de service public, vulgarise les actions du gouvernement. Il a accès aux tribunes les plus solennelles de la République, parfois au détriment des journalistes et autres professionnels des médias, du moins sous le défunt régime. Les hommes passent, Niang Xaragne Lô demeure. Sur Snapchat, en tout cas, il se voit une « institution ». Indéboulonnable ! Il investit toute son énergie débordante pour arriver à ses fins, décocher des « exclusivités », des live inédits, « di tall lamp yi », généralement avec ses propres moyens. Il ne rate presque jamais les sorties de Wally Seck, il squatte et finit par fréquenter bon nombre de footballeurs professionnels et autres célébrités du pays. Niang fut aussi le cadreur vedette du Parlement de la Cedeao au temps de son « ami » Moustapha Cissé Lô, tout-puissant et sulfureux député d’alors. Laissons-le tranquille ! Le gars est dans son milieu, il gère bien sa communauté large de centaines de milliers de followers. « Snap dou ay foo », oui, « bijoux de famille aussi dou ay foo », comme il aime le répéter. C’est cela aussi la magie des réseaux sociaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici