RTS : La mauvaise nouvelle annoncée pour Pape Alé Niang

0
265

La Direction générale des impôts et domaines (DGID) a lancé une série de vérifications fiscales ciblant les médias locaux. Parmi les entreprises concernées, on retrouve les groupes Avenir communication, dirigé par Madiambal Diagne, et Walfadjri, fondé par feu Sidy Lamine Niass, dont les comptes bancaires ont été saisis par le Fisc.

La DGID ne prévoit pas de s’arrêter là. D’autres groupes de presse vont bientôt voir leurs avoirs gelés dans des banques, également visés par des vérifications fiscales. Source A, qui rapporte cette information, mentionne spécifiquement le Groupe futurs médias de Youssou Ndour, D-Médias de Bougane Guèye Dany et 3M Universel communication (7 TV, Azactu…) de Maïmouna Ndour Faye parmi les entreprises visées.

La DGID ne prévoit pas de s’arrêter là. D’autres groupes de presse vont bientôt voir leurs avoirs gelés dans des banques, également visés par des vérifications fiscales. Source A, qui rapporte cette information, mentionne spécifiquement le Groupe futurs médias de Youssou Ndour, D-Médias de Bougane Guèye Dany et 3M Universel communication (7 TV, Azactu…) de Maïmouna Ndour Faye parmi les entreprises visées.

Source A précise toutefois que Pape Alé Niang, interrogé, nie avoir été informé d’un redressement fiscal ou de la saisie de comptes pour impayés fiscaux concernant l’entreprise qu’il dirige. Il affirme également ne pas être au courant du montant en question, selon le journal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici