Hamo 4 : avortement clandestin, la police débarque aux funérailles et arrête…

0
239

Le quartier Hamo 4 est bouleversé par l’affaire, qui a conduit au Tribunal des délits graves de Pikine-Guédiawaye. Les membres de la police locale sont arrivés aux obsèques de la personne appelée F.F. avant de faire des arrestations, y compris celle du compagnon de la personne décédée, J. L. Mendy dit Loulou.

L’animateur, malgré ses dénégations, a été reconnu coupable de complicité d’avortement clandestin et condamné à une peine d’un an de prison dont trois mois ferme, rapporte L’Observateur.

Dans cette affaire, poursuit le quotidien d’information, le nommé Aziz est en cavale. D’après l’enquête, F. F. sortait avec les deux hommes avant de tomber enceinte :

« A l’approche de la 16e semaine de grossesse, consciente qu’elle ne peut plus cacher son état à sa mère, elle confie son secret à Loulou. Ce dernier l’assure de son soutien. »

Sa copine en proie à des saignements, durant la deuxième semaine du mois d’avril, l’animateur l’a conduite chez un infirmier. Celui-ci découvre que la jeune fille avait pris des comprimés abortifs, lui prescrit un traitement pour stopper les saignements et conseille à son copain de la conduire au plus vite au centre de santé le plus proche.

La jeune fille, voulant coûte que coûte protéger son secret, s’y oppose et retourne chez elle. C’est dans des circonstances qu’elle a perdu la vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici