Affaire Ousmane Sonko : Et c’est au tour d’António Guterres, SG de l’ONU !

0
348

Me Saïd Larifou, avocat d’Ousmane Sonko, leader de l’opposition sénégalaise, a formellement attiré l’attention d’António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies. Cette démarche intervient en réponse au refus de l’administration sénégalaise d’exécuter une décision de justice ordonnant la réintégration de Sonko sur les listes électorales.

Le tribunal d’instance de Dakar, dans une décision rendue le 14 décembre, avait statué en faveur de la réinscription de Sonko, considérant sa radiation initiale des listes électorales comme irrégulière. Malgré cela, l’administration, sous la direction du Président Macky Sall, a négligé d’appliquer cette ordonnance, en dépit de son caractère immédiat prévu par l’article 47 du code électoral.

Lors d’une interview avec PressAfrik, Me Larifou a exprimé, dans sa lettre adressée à Guterres, son indignation et sa préoccupation face à cette situation, qualifiant celle-ci de mépris envers l’autorité judiciaire et de déni de justice. Il rappelle les engagements du Président Sall, affirmés lors de sa rencontre avec Guterres en juillet dernier, concernant le respect de l’indépendance de la justice et des règles de droit.

La saisine du Secrétaire Général de l’ONU par l’avocat de Ousmane Sonko intervient dans un contexte où, selon lui, plusieurs décisions de justice en faveur de l’opposant n’ont pas été mises en œuvre, accentuant ainsi les tensions politiques. Me Larifou met en garde contre le risque que de tels manquements entraînent de la frustration et perturbent potentiellement l’ordre public.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici