1079 enseignants sont partis à la retraite cette année

0
297

Malgré une large part du budget de l’Etat du Sénégal attribué au secteur de l’Education et les efforts consentis par le ministère en charge de ce département, le déficit persistant d’enseignants se pose toujours avec acuité.

Les enseignants partis à la retraite, le gap n’est pas comblé. Selon Mbaye Sarr, Sg du Sadef interrogé par Le Quotidien,«1079 enseignants sont partis à la retraite cette année». Ce n’est pas tout. Il y a plus de mille enseignants aussi appelés à d’autres fonctions dans l’Administration, sans compter les trois cents (300) enseignants décédés. ça aussi, c’est un gap qui est là, qu’il va falloir combler, plus le gap naturel », a-t-il déclaré/

A l’en croire, ce déficit émane de deux raisons : il y a d’abord les régions périphériques, notamment Matam, Kédougou, Tamba, Sédhiou, Kolda, Ziguinchor, qui, chaque année, sont dégarnies parce que les enseignants qui y sont cherchent à se rapprocher de Dakar, de Thiès et Kaolack pour d’autres objectifs qu’ils ont par rapport à leur développement personnel.

« Et en quittant ces milieux, ils laissent un vide là-bas, et il n’y a pas un recrutement conséquent pour le combler. Ça, c’est un fait qui est là. Il y a, également avec le développement de l’école, des villages où l’école doit exister avec la création de collèges, d’écoles élémentaires, de nouveaux lycées ; cela nécessite encore de nouveaux enseignants. Comme il n’y a pas un recrutement conséquent, le déficit se creuse. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici