Université Assane Seck de Ziguinchor: Abdourahmane Diouf annonce une bonne nouvelle

0
195

Entamés depuis maintenant neuf ans, les chantiers de l’université Assane Seck de Ziguinchor vont bientôt reprendre. L’annonce est faite ar le ministre de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation. Abdourahmane Diouf qui a effectué une visite guidée des chantiers à l’Université Assane Seck de Ziguinchor a « rassuré les étudiants sur la livraison prochaine des chantiers en leur donnant des gages ».

Selon lui, « Il est d’une urgence absolue de terminer les chantiers de l’université Assane Seck de Ziguinchor dans les plus brefs délais ».

Pour ce faire, « nous mettons en place un plan d’urgence pour atteindre cet objectif d’ici deux mois », a-t-il déclaré dans les Échos du jour.

Abdourahmane Diouf a ajouté dans les colonnes du journal Les Echos: « Nous avons fait le diagnostic de la situation et nous savons où se trouvent les goulots d’étranglement. Nous avons discuté avec l’entrepreneur responsable du chantier et nous savons que nous sommes en mesure de résoudre le problème assez rapidement. Nous prendrons les dispositions nécessaires pour régler le problème le plus rapidement possible. »

Il faut savoir que la non-finition de ces chantiers a entraîné depuis 2015 des grèves cycliques de la part des différentes amicales de l’Université pour exiger l’aboutissement des 12 amphithéâtres. Ce ne sont pas les seuls problèmes, car l’Université de Ziguinchor fait face à « des problèmes de salles, de laboratoires et d’un certain nombre d’outils techniques », constate Abdourahmane Diouf.
Le volet socio-pédagogique a aussi été abordé avec l’ensemble des acteurs de l’université, notamment les étudiants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici