Ousmane Sonko recadre les fanatiques qui le suivent : « Ne m’appelez plus Ousmane Sonko sama… » 

0
55

Ousmane Sonko a tenu à recadrer certains fanatiques qui, sur les réseaux sociaux, ont fait de lui un surhomme en lui collant des surnoms d’ordre religieux. Une déviation que le leader de Pastef a tenu à redresser.Devant les étudiants blessés lors des dernières manifestations, il a expliqué sa position. « J’invite tout le monde à arrêter de me donner des noms qui ne me conviennent pas. Je ne suis ni un serigne, ni un imam, ni un saint. Je ne suis qu’une personne ordinaire qui commet des erreurs »,

éclaircit-il. 

« Je suis entré en politique uniquement pour la réforme mais pas pour une notoriété. J’appelle aussi ceux qui portent des photos de moi ou les mettent autour de leurs cous à arrêter ça parce que ce n’est pas la bonne manière », demande Ousmane Sonko. Récemment un  homme a publiquement annoncé que Sonko était son marabout et qu’il s’il lui interdisait la prière, il l’arrêterait sur le champ.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici