Productions audiovisuelles : Mauvaise nouvelle pour Sanekh et Jojo

0
83

Le collectif national Riposte pour le respect des droits des personnes handicapées est en colère contre la troupe théâtrale Soleil Levant. Lequel groupe n’a pas encore fini d’avoir maille à partir avec la justice. «Nous accusons le comportement de certains comédiens et particulièrement Cheikhou Guèye dit ‘’Sanekh’’ et Cheikh Ndiaye dit ‘’Jojo’’ du groupe Soleil levant. Ces gens, depuis toujours, ne cessent de nous stigmatiser à travers leurs œuvres audiovisuelles et autres postées sur les réseaux sociaux (des vidéos postées récemment)», a fait savoir leur coordonnateur Yoro Niang, à travers un communiqué reçu.

Et depuis lors, dit-il, «ni le Cnra, ni le procureur de la République, ni autres autorités n’ont réagi». Sur ce, «nous avons déposé une plainte contre Cheikhou Guèye alias ‘’Sanekh’’ et Cheikh Ndiaye alias ‘’Jojo’’ sur la table du procureur, depuis le mardi 6 avril en espérant que justice sera faite».

Selon lui, le respect de la dignité des personnes handicapées est un aspect essentiel des droits humains. «L’engagement pour la réalisation des droits des personnes handicapées n’est pas seulement une question de justice, mais un investissement dans notre avenir commun. La présente loi d’orientation sociale vise à garantir l’égalité des chances des personnes handicapées ainsi que la promotion et la protection de leurs droits contre toutes formes de discrimination», renseignent les membres du collectif.

Qui avancent : «À trop vouloir faire le buzz, Sanekh et Jojo, en occupant massivement l’espace, réel et virtuel, ne cessent de provoquer la lassitude et l’énervement. Un slogan mal maîtrisé peut être détourné et, en devenant viral, nuire à l’image d’une personne, d’une communauté et même d’une marque. C’est dans cette optique qu’ils ont osé dire froidement».

Ainsi, Yoro Niang et Cie interpellent directement le président de la République et demandent à la société civile, aux organisations de défense des Droits de l’homme de jouer pleinement leurs partitions. En sus, ils invitent les associations faitières de théâtre et culturelles en générale, les comédiens et metteurs en scène, aux diffuseurs, de bien vouloir respecter les chartes du respect de la dignité humaine.

Par ailleurs, le Collectif national Riposte compte organiser une conférence de presse demain jeudi 15 avril 2021 à Pikine et une marche pacifique à une date ultérieure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici