Le président Macky Sall accepte de libérer tous les manifestants arrêtés, mais à une seule condition

0
127

Durant les récentes manifestations qui ont éclaté pour demander la Libération d’Ousmane Sonko, plusieurs personnes ont été arrêtées et déférées. Si certains manifestants ont été libérés, d’autres, considérés comme des « détenus politiques », croupissent toujours en prison, dont Guy Marius Sagna, Assane Diouf ou encore Clédor Séne (ils n’ont pas été arrêtés durant les manifs, mais soupçonnés d’en avoir préparé).

Face aux membres de la société civile, comme rapporté par Les Echos, la libération de ces manifestants a été évoquée. Et selon le journal, le président Sall a accepté de les libérer, mais à une seule condition : que les Sénégalais arrêtent toutes formes de manifestations. D’après Macky, ces manifestations risquent de devenir «redondant». «Car, à chaque fois qu’il y aura marche, on arrêtera des gens et on va encore demander leur libération», a-t-il déploré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici