Macky à Sonko : «Quand quelqu’un est convoqué par la justice, il doit répondre»

0
131

Le président de la République a réagi à l’affaire Sweet Beauté dans laquelle une masseuse de 20 ans, Adji Sarr, accuse Ousmane Sonko de viols et de menaces de mort. Et c’est pour tacler sèchement le leader de Pastef/Les Patriotes sans le citer nommément.

«Quand quelqu’un est convoqué par la justice, il doit répondre, parce que beaucoup de personnalités politiques sont allées répondre quand elles ont eu un différend avec la justice. Wade, Idrissa Seck et moi l’avons fait», a-t-il martelé.

Selon le quotidien Les Échos qui donne la nouvelle dans sa parution de ce mardi, Macky Sall a fait cette déclaration, la semaine dernière, alors qu’il recevait une délégation de la société civile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici