Comment cet ancien de Glendon a contribué à officialiser le Mois de l’histoire des Noirs au Canada

0
131

S’il y a un mantra qui a fait une différence significative dans la vie de Rosemary Sadlier, c’est de «grandir là où vous êtes planté». Après avoir obtenu un baccalauréat en sociologie de Glendon, elle a dû faire face à un obstacle familier à son nouveau diplômé: elle ne pouvait pas trouver d’emploi.

Rosemary Sadlier
Rosemary Sadlier, BA Sociology


«Je me suis portée volontaire pour acquérir de l’expérience tout en travaillant sur des contrats ou à temps partiel, et j’ai économisé des fonds pour suivre un programme de maîtrise en travail social», explique Rosemary. «Une fois équipé de mon MSW, j’étais très motivé pour travailler dans la protection de l’enfance, cependant, je ne pouvais pas entrer dans la zone que je voulais et d’autres zones ont mis du temps à ouvrir leurs portes.
L’un de ces rôles de bénévole était de siéger au conseil d’administration de la Société d’histoire des Noirs de l’Ontario, la seule organisation provinciale du patrimoine (OSP) au Canada à se concentrer sur l’histoire des Noirs. Après quelques années, elle a accepté le poste de présidente. Même s’il s’agissait encore d’un poste volontaire, elle pouvait appliquer son éducation à une cause significative.
«J’ai pu mettre mes compétences de sociologue et de travailleur social au service de la communauté», dit Rosemary. «J’ai appliqué les principes et les pratiques de ma spécialisation en sociologie, de ma formation linguistique en français et de mes compétences en travail social dans l’éducation, la communauté et les politiques pour trouver des moyens pratiques et significatifs de développer l’organisation, de garantir que plus de personnes valorisent l’histoire des Noirs, et sécuriser les partenaires et les sponsors. »
Sa motivation était profondément personnelle. Depuis qu’elle a obtenu son diplôme, elle s’est mariée et a commencé à fonder sa famille. Sa lutte pour trouver un emploi en tant que femme noire, malgré ses multiples diplômes, était quelque chose qu’elle ne voulait pas transmettre à ses enfants.
«Avec d’aussi beaux enfants, comment pourrais-je ne pas faire tout ce que je pouvais pour surmonter les obstacles qui existaient encore, afin qu’ils aient une vie meilleure?»
C’est ce lien personnel qui a motivé Rosemary à assurer la commémoration permanente du Mois de l’histoire des Noirs. Avec l’aide de Jean Augustine, la première femme noire députée, Rosemary a obtenu une déclaration fédérale du Mois de l’histoire des Noirs en 1995 et a marqué la première célébration officielle à l’échelle nationale en février 1996.
«C’était important pour moi, et je crois pour tout le pays, car cela a créé une pierre de touche pour se concentrer sur la présence, la contribution et l’expérience des Canadiens d’origine africaine – des vies qui avaient été négligées ou non incluses dans le scénario national.
Elle a été remarquée par un éditeur lors d’une interview avec CityTV, lançant une carrière d’auteure, de conférencière et de consultante primée. Aujourd’hui, elle est la fondatrice et présidente du Black Canadian Network et siège à la Société royale du Commonwealth du Canada en tant que responsable de l’équité pour les Amériques et les Caraïbes ainsi que deuxième vice-présidente. Son initiative actuelle de faire du 1er août la «Journée de l’émancipation» au Canada a récemment fait l’objet d’une deuxième lecture à la Chambre des communes.
En tant que personne qui a passé les dernières décennies à promouvoir des changements positifs dans sa communauté et son pays, Rosemary a les conseils suivants pour les diplômés de Glendon qui souhaitent avoir un impact.
«J’encouragerais les diplômés de Glendon à sortir, à prendre des mesures et à essayer des choses même si elles ne correspondent peut-être pas à ce que vous aviez initialement en tête. Ce que vous apprendrez, c’est ce que vous ne pouvez vraiment pas tolérer, ou ce que vous faites ou ne trouvez pas inspirant. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici