Rennes désarçonne Brest

0
97

Comme à l’aller, Rennes a renversé Brest après avoir été mené au score (1-2) au stade Francis-Le Blé. Clément Grenier a transformé un penalty dans le dernier quart d’heure, confirmant l’embellie du SRFC et permettant à son équipe de recoller à Monaco au classement.

Brest 1-2 Rennes

Buts : Honorat (4e) pour le SB29 // Bourigeaud (7e) et Grenier (77e, sp) pour le SRFC

Sans Ligue des champions, la fête est décidément plus folle pour le Stade rennais. La fin de la campagne européenne du SRFC avait rimé avec déclic pour la bande de Julien Stéphan en décembre. Après deux matchs nuls pour commencer l’année 2021, les Rennais ont signé une première victoire annuelle contre Brest (1-2) dans un derby breton qui aura presque été un copié-collé de l’aller, les Rouge et Noir ayant renversé le SB29 après avoir été menés au score. Un scénario cruel pour les Brestois et un très bon coup pour Rennes, qui revient à hauteur de Monaco au classement.

Galerie: Rennes – Krasnodar : tous les Rennais qui ont déjà joué la Ligue des Champions (Onze Mondial)

Ce soir, quand l'arbitre sifflera le coup d'envoi de la rencontre entre Rennes et Krasnodar, ils sont nombreux côté breton à disputer leur première minute dans cette compétition. En effet, l'effectif de Julien Stephan fait partie des plus novices dans ce domaine. Pour preuve, seuls sept joueurs sont déjà apparus sur la pelouse lors d'un match officiel de C1.Découvrez leur identité en images !

Pétards et coups de tonnerre

Il ne fallait pas arriver en retard aux abords de Francis-Le Blé, où les ultras brestois ont pris l’habitude de se donner rendez-vous pour oublier le huis clos et offrir un concert de pétards et de fumigènes à leurs petits protégés. De quoi galvaniser les ouailles de Dall’Oglio, qui mettent du rythme d’entrée pour déstabiliser le voisin rennais. Après un bon service en retrait de Perraud dans la surface, Honorat profite d’une défense adverse apathique et d’un ballon mal repoussé par Salin sur sa première tentative pour faire la différence sur une deuxième frappe de près (1-0, 4e)). Action, réaction : Rennes répond à Brest dans la foulée avec un joli mouvement rapide au bout duquel Terrier glisse un centre entre les jambes de Larsonneur pour l’égalisation de Bourigeaud au deuxième poteau (1-1, 7e). Coup de chaud sur un derby breton se disputant sous le soleil. Le début de match rythmé laisse place à une première phase de possession rennaise, qui se termine sans grandes occasions et par un pressing brestois plus intense. Les Pirates du Finistère profitent eux de leur temps fort pour faire trembler l’arrière-garde rennaise, Mounié fracassant le poteau après s’être dépatouillé au milieu de quatre Rouge et Noir dans la surface (28e) et Pierre-Gabriel voyant sa reprise mollassonne déviée par Cardona (32e). Le temps des pétards est passé, mais Brest est dans son derby.

Grenier, un revenant bien portant

La frappe trop croisée de Terrier avant la pause ne change pas la donne pour Rennes, qui enchaîne un deuxième match avec le même onze de départ pour la première fois de la saison, désireux de dévoiler son jeu de possession après le repos. Les rayons de soleil dignes d’une rencontre estivale n’aveuglent pas Pierre-Gabriel au moment de lâcher un tacle propre et autoritaire dans les pieds d’un Bourigeaud en position de tir (52e). Toujours aussi peu dangereux malgré deux tentatives lointaines de Camavinga, les Rouge et Noir sont sauvés par Salin sur un coup de tête de Chardonnet (56e). Dans un second acte moins rythmé que le premier, les deux équipes multiplient les transmissions manquées et les offensives brouillonnes. Il faut un coup de pouce, ou plutôt un coup de pied maladroit d’Honorat dans le dos de Truffert pour offrir à Rennes un premier penalty cette saison en championnat. Celui-ci fera peut-être débat, mais le revenant Grenier ne se gêne pas pour le transformer en puissance (1-2, 77e), inscrivant son troisième pion sur les quatre derniers matchs et mettant le SRFC devant au tableau d’affichage. Cette fois pas d’action-réaction, Mounié jouant encore de malchance en touchant la barre avant que Philippoteaux n’envoie le ballon au-dessus des cages de Salin (90e). Nouveau coup d’arrêt pour Brest pendant que Rennes enchaîne un septième match d’affilée sans perdre, avant de se frotter à Lille et Marseille pour boucler le mois de janvier.

Brest (4-4-2) : Larsonneur – Pierre-Gabriel (Duverne, 89e), Chardonnet, Hérelle, Perraud – Honorat, Belkebla (Philippoteaux, 82e), Lasne (Charbonnier, 88e), Faivre – Cardona (Jean Lucas, 78e), Mounié. Entraîneur : Olivier Dall’Oglio.

Rennes (4-3-3) : Salin – Traoré, Nyamsi, Aguerd, Truffert – Grenier, Nzonzi, Camavinga – Doku, Terrier, Bourigeaud (Maouassa, 87e). Entraîneur : Julien Stéphan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici