COVID-19 : le nombre de cas dépassera 10 000 par jour d’ici février, prévoit Ottawa

0
95

Le Canada pourrait voir plus de 10 000 nouvelles infections par jour en février, même avec les mesures présentement en place, avertit l’Agence de la santé publique du Canada. Si les contacts augmentent, ce chiffre pourrait atteindre 30 000.

Cette nouvelle modélisation du gouvernement canadien présentée vendredi démontre clairement que la propagation de la COVID-19 dans la majorité du pays n’est pas sous contrôle. Pour interrompre la croissance rapide et maintenir le contrôle de la COVID-19, il faudra des mesures encore plus fortes et soutenues, indique l’Agence de la santé publique du Canada.

Les prochains mois seront difficiles, avertit le Dr Howard Njoo, administrateur en chef adjoint à l’Agence de la santé publique du Canada. Il demande aux Canadiens de réduire leurs contacts, d’éviter tous les voyages non essentiels et aux autorités provinciales d’imposer des mesures et des restrictions plus strictes.Un graphique.

Le nombre de nouveaux cas atteindra entre 10 000 et 30 000 nouveaux cas par jour au Canada, selon les dernières prévisions de l’Agence de la santé publique du Canada.

PHOTO : AGENCE DE LA SANTÉ PUBLIQUE DU CANADA

Sans mesures supplémentaires, il sera difficile d’aplatir cette courbe. Le Dr Njoo ajoute que si les restrictions sont assouplies trop rapidement, l’épidémie ressurgira.

C’est pourquoi les mesures doivent être cohérentes et maintenues assez longtemps pour réduire suffisamment la croissance épidémique pour permettre un contrôle durable.Dr Howard Njoo, Agence de la santé publique du Canada

Plusieurs pays, comme la France et le Royaume-Uni, ont de nouveau vu le nombre de cas augmenter très rapidement en janvier après l’assouplissement du confinement, rappelle-t-il. Ces pays doivent de nouveau imposer des mesures encore plus sévères. L’expérience d’autres pays montre également les défis qui nous attendent, prévient le Dr Njoo.

À travers le pays, le nombre de nouveaux cas par jour augmente rapidement depuis la fin décembre. Il y a en moyenne 7900 nouveaux cas par jour depuis la dernière semaine. Ce nombre pourrait être encore plus élevé, parce que beaucoup moins de tests ont été effectués pendant la période des Fêtes et que le nombre de contacts a augmenté.

Depuis le 1er janvier, plus de 107 000 Canadiens ont été infectés par la COVID-19. Il y a présentement près de 80 000 cas actifs à travers le pays.

L’incidence de la COVID-19 est élevée dans tous les groupes d’âge depuis plusieurs semaines. Mais un nombre croissant d’aînés sont infectés et le nombre d’éclosions dans les centres de soins de longue durée est en forte augmentation.

Les autorités surveillent également la présence des variants britannique et sud-africain au pays, qui sont plus particulièrement contagieux. À ce jour, on a confirmé 23 cas liés au variant du Royaume-Uni et 2 cas liés celui de l’Afrique du Sud. Le premier ministre Justin Trudeau a d’ailleurs indiqué vendredi qu’Ottawa pourrait interdire certains vols.

Les décès liés à la COVID-19 continuent d’augmenter et pourraient bientôt dépasser les niveaux observés lors du premier pic. Il y a présentement une moyenne de 140 décès par jour depuis une semaine. En comparaison, en avril et en mai, le nombre moyen de décès au Canada était de 118 par jour. Depuis le 1er janvier, près de 2000 Canadiens sont morts de la COVID-19.

Le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 continue d’augmenter depuis octobre. Depuis une semaine, en moyenne, plus de 4700 Canadiens ont été hospitalisés, dont 875 qui sont traités aux soins intensifs. En comparaison, au printemps, le nombre de personnes hospitalisées n’a jamais dépassé 3070. La durée moyenne de l’hospitalisation est entre 16 et 22 jours.

Cette augmentation des hospitalisations ajoute de la pression sur les travailleurs de la santé qui sont à bout, dit le Dr Howard Njoo, administrateur en chef adjoint à l’Agence de la santé publique du Canada, qui ajoute que le système de santé pourra difficilement continuer à ce rythme.

Nous avons vu le genre de choix impossibles auxquels les hôpitaux d’autres pays ont dû faire face lorsqu’ils ont été débordés. Décider qui obtient un lit aux soins intensifs, nous ne voulons pas arriver à ça. Quand la COVID-19 met trop de pression sur les hôpitaux, c’est tout le système qui en écope, a dit le premier ministre Justin Trudeau vendredi, qui a de nouveau demandé aux Canadiens de respecter les directives de santé publique. Personne n’est invincible, a-t-il ajouté.

Le nombre de nouveaux cas continue d’être particulièrement élevé au Québec et en Ontario. L’Alberta et le Manitoba ont connu une hausse importante en décembre, mais les chiffres semblent descendre légèrement en janvier. Selon les données de Santé Canada, en date du 14 janvier 2021, cinq provinces ont plus de 200 cas actifs pour 100 000 habitants : la Saskatchewan (329), l’Alberta (284), le Québec (274), le Manitoba (211), et l’Ontario (201).

De plus en plus de communautés et de régions rapportent une augmentation du nombre de cas; en fait, le nombre de régions sanitaires signalant plus de 100 cas pour 100 000 habitants est passé de 49 à 59 depuis la fin décembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici