C’est iradio qui donne l’information dans sa livraison de ce samedi, la vente de friperie communément appelée “feug diaye” sous nos cieux ne fait plus recette. Et notre source de nous indiquer que ses habits d’occasion seraient souvent vecteurs de maladie. Ce qui justifie la crainte des consommateurs d’en raffoler.

Laisser un commentaire