Présidentielle : Voici les 2 dates pour la tenue du scrutin

0
244

Le dialogue national visant à fixer la date de l’élection présidentielle s’est ouvert hier au CIDAD de Diamniadio, mais a été boycotté par 17 des 19 candidats. Cela signifie que la décision finale sur la date du scrutin reviendra au chef de l’État, selon sa propre discrétion.

Bien que la date précise n’ait pas été discutée lors de la réunion, Macky Sall a évoqué les périodes où il serait inopportun d’organiser les élections. Il a spécifiquement mentionné le ramadan, prévu du 11 mars au 10 avril, ainsi que le Daaka de Médina Gounass, un événement religieux national de 10 jours de retraite spirituelle, qui débutera le 27 avril.

Ainsi, la tenue des élections en mars serait exclue en raison du ramadan, tandis que la fin de l’hivernage a été évoquée comme le dernier délai pour organiser le scrutin.

Parmi les dates disponibles, deux se distinguent :

Le dimanche 21 avril : Cette date pourrait être choisie pour les élections présidentielles, se déroulant une dizaine de jours après la fête de la Korité et une semaine avant l’ouverture du Daaka. En cas de second tour, il pourrait avoir lieu entre le 5 mai (coïncidant avec la fin du Daaka) et le 12 ou 19 mai.

Le dimanche 19 mai : Cette date semble être la plus plausible pour la tenue des élections présidentielles. Elle offre une période de deux semaines de campagne après la fin du Daaka le 5 mai, tout en résolvant la question du scrutin avant le début de l’hivernage. En cas de second tour, celui-ci pourrait se dérouler début juin, juste avant la fête de la Tabaski et les premières pluies.

En l’absence d’accord entre les acteurs politiques, le Conseil constitutionnel pourrait finalement fixer la date du scrutin, mais l’une de ces dates pourrait être retenue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici