Accusé d’être français, Khalifa Sall brandit une preuve de sa perte de nationalité

0
201

Beaucoup d’observateurs de la scène politique ont dévoilé que parmi les 19 candidats à la présidentielle sénégalaise, certains ont la double nationalité. Le leader de Taxawu Sénégal cité dans le lot est monté au créneau pour apporter un démenti.

Dans un document datant de 2015 et signé par l’ancien premier ministre français Manuel Valls, l’arrêté indique que Khalifa Sall n’est plus français. Il a renoncé à sa nationalité. En atteste toujours le document : « Sall Khalifa Ababacar, né le 01/01/1956 à Louga (Sénégal est libéré de l’allégeance française, 2014X 043354, dép. 083 DT. 043/4 ».

Ainsi, il rejette d’un revers de main toutes les accusations à son encontre tendant à ternir son image et compromettre sa candidature.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici