Présidentielle : La nouvelle offensive de Ousmane Sonko dévoilée par Me Ciré Clédor Ly

0
213

Suite à la confirmation de la peine de 6 mois avec sursis pour délit de diffamation contre le ministre Mame Mbaye Niang, Ousmane Sonko ne baisse pas les bras. Le collectif de ses avocats annonce son intention de se pourvoir en rabat d’arrêt dès la notification de cette décision. De plus, un recours est prévu contre le rejet du dossier d’Ousmane Sonko, jugé incomplet.

Dans une note adressée à la presse, le collectif souligne que malgré cette condamnation, Ousmane Sonko demeure éligible, ayant recouvré l’intégralité de ses droits civils et politiques avec une ordonnance rendue par le président du Tribunal d’Instance Hors-Classe de Dakar le 14 décembre 2023. Cette ordonnance a annulé la mesure de radiation des listes électorales prise par l’Administration.

Concernant les implications immédiates de la décision de la Cour Suprême, le collectif rappelle que le retrait d’Ousmane Sonko des listes électorales est conditionné par l’existence d’une nouvelle procédure de radiation, après sa réinscription actée par l’ordonnance du 14 décembre 2023, en vertu de l’article L40-2 du Code Électoral.

Par ailleurs, les avocats d’Ousmane Sonko annoncent un recours auprès du Conseil Constitutionnel contre le « refus non fondé sur un texte, d’examiner son dossier ». Le Conseil Constitutionnel sera saisi dès la notification officielle à Maître Ciré Clédor LY, mandataire du candidat Ousmane Sonko, selon la note.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici