Israël bombarde un hôpital de la ville de Gaza, au moins 200 morts enregistrés

0
179

Au moins 200 personnes ont perdu la vie mardi lors d’une attaque israélienne visant l’enceinte d’un hôpital dans la ville de Gaza, selon les informations communiquées par le ministère de la Santé du Hamas. D’autres sources évoquent un bilan de 500 victimes.

En tout, le nombre de décès causés par les frappes israéliennes dans la bande de Gaza s’élève désormais à environ 3 000 personnes, d’après les dernières données publiées mardi par le ministère de la Santé du Hamas. Ces attaques ont également provoqué plus de 12 500 blessés.

Du côté israélien, le bilan fait état de plus de 1 400 décès, parmi lesquels 286 soldats. L’armée israélienne a également signalé que 200 personnes avaient été capturées par le Hamas lors de l’attaque du 7 octobre. De leur côté, les autorités du Hamas déclarent détenir « entre 200 et 250 otages israéliens ».

La situation dans la bande de Gaza suscite de fréquentes allégations de violations du droit international humanitaire, comme l’a signalé l’ONU, qui a également dénoncé la possibilité d’un déplacement forcé de la population.

Il ne reste actuellement que quatre à cinq jours de provisions alimentaires dans les magasins de la bande de Gaza, qui est assiégée par l’armée israélienne à la suite de l’attaque meurtrière du Hamas. C’est ce qu’a indiqué le Programme alimentaire mondial.

Le président américain Joe Biden se rendra en Israël mercredi pour exprimer sa solidarité après l’attaque meurtrière perpétrée par le Hamas le 7 octobre. Par la suite, il est prévu qu’il se rende dans la capitale jordanienne, Amman, où il rencontrera les dirigeants de la Jordanie, de l’Égypte et de l’Autorité palestinienne.

Au Liban, la situation s’envenime progressivement avec Israël. Des échanges quotidiens de tirs d’artillerie et de roquettes ont lieu entre l’armée israélienne et le Hezbollah. Cette milice se dit prête à intervenir à tout moment, et ses alliés du Hamas, également présents au Liban, sont sur le qui-vive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici