Dégradation d’infrastructures sportives : Le ras-le-bol de Matar Bâ

0
39

Le ministre des Sports, Matar Bâ, qui procédait, hier, au lancement des travaux de réhabilitation du stade Léopold Senghor, a lancé un appel à tous les sportifs, afin de faire bon usage des infrastructures pour une meilleure gestion.    
‘’Les infrastructures conditionnent le niveau de la formation et de la pratique. De leur qualité, dépendent, dans une large mesure, nos résultats sportifs qui ont fini de donner au Sénégal une place de choix dans le concert des grandes nations de sport et de faire la fierté de tout un peuple’’, a fait savoir le ministre des Sports.
Cependant, ajoute le ministre, il ne s’agit pas de construire des infrastructures avec d’immenses efforts budgétaires pour ensuite les voir tomber dans un état de délabrement inacceptable, et bien avant leur délai d’amortissement.
 ‘’Il nous faut opérer, à tous les niveaux de gestion et de décision, un changement total de paradigme et de mentalité ; un changement véritable de manière d’agir pour préserver nos infrastructures sportives. C’est pourquoi la politique sportive que nous sommes chargés de mettre en œuvre doit inéluctablement relever le défi de l’entretien et de la maintenance pour faire des infrastructures sportives  des modèles de gestion et des lieux de pratiques et de vie’’, recommande-t-il.
Les travaux de réhabilitation des stades Léopold Senghor, Ely Manel Fall de Diourbel, Lamine Guèye de Kaolack et Aline Sitoé Diatta de Ziguinchor vont coûter 40 milliards de F Cfa.   

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici