Assainissement de la presse : La Ccnp a distribué plus de 500 cartes de presse à ce jour 

0
65

Lors  d’un atelier de partage du rapport provisoire d’une étude sur l’accès à l’information dans les services publics à Thiès, Amadou Kanouté, membre de la Commission nationale de la carte de presse, révèle  que plus de 500 cartes ont été délivrées, sur près de 1 400 dossiers reçus.
« Aujourd’hui, nous sommes presque à 1 400 dossiers reçus (pour) 700 dossiers validés, que ce soit pour les techniciens des médias, que ce soit pour les journalistes », a dit M. Kanouté, par ailleurs Chef de la Division information et presse au ministère de la Culture et de la Communication, renseigne l’Aps.

Notre Chaîne Youtube

Top Banner
Top Banner

Médias

Assainissement de la presse : La Ccnp a distribué plus de 500 cartes de presse à ce jour

 Lors  d’un atelier de partage du rapport provisoire d’une étude sur l’accès à l’information dans les services publics à Thiès, Amadou Kanouté, membre de la Commission nationale de la carte de presse, révèle  que plus de 500 cartes ont été délivrées, sur près de 1 400 dossiers reçus.
« Aujourd’hui, nous sommes presque à 1 400 dossiers reçus (pour) 700 dossiers validés, que ce soit pour les techniciens des médias, que ce soit pour les journalistes », a dit M. Kanouté, par ailleurs Chef de la Division information et presse au ministère de la Culture et de la Communication, renseigne l’Aps.


« Le nombre de cartes distribuées aux postulants tourne autour de 500 », a poursuivi Amadou Kanouté.La Commission nationale de la carte de presse, un des éléments du Code de la presse, est fonctionnelle et a commencé à recevoir les dossiers depuis mars 2021, a-t-il relevé.
« L’objectif de la carte nationale de presse, c’est de permettre aux journalistes et aux techniciens des médias de faire correctement leur travail, assainir et renforcer le secteur de la presse », a fait valoir M. Kanouté, notant que c’est un document qui « donne la qualité de journaliste ou de technicien des médias ».
La date d’exigibilité de la carte est prévue jusqu’au 1er septembre 2022. Il souligne à cet effet qu’à partir de cette date, la pièce sera exigée pour prouver sa qualité de journaliste ou de technicien des médias.
En dehors de la carte de presse, « deux réformes majeures attendues par les acteurs de la presse « sont la loi portant Code de la publicité et celle portant sur l’instance de régulation.
La loi sur la publicité, en cours d’élaboration, a fait l’objet d’un dernier atelier de validation. Mais la presse en ligne et les médias publics ont apporté quelques amendements qui sont en train d’être examinés, informe-t-il dans la source.
Selon lui, le processus est « très en avance » concernant la loi portant Code de la publicité. Le reste  ne dépend plus du ministère chargé de la communication.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici