Racisme : Gros clash entre Kylian Mbappé et le président de la fédération française de football 

0
78

Le président de la FFF est revenu sur l’Euro 2020 et sur le désarroi de Kylian Mbappé après la compétition. Le Bondynois voulait même arrêter les Bleus.

Entre Kylian Mbappé et l’équipe de France, tout n’a pas toujours été rose. Si le prodige de Bondy a été l’un des éléments moteurs qui ont conduit les Bleus vers la victoire en Coupe du monde en 2018, son Euro 2020 a été compliqué.

Mbappé ne pensait pas vraiment arrêter

L’attaquant du PSG a traversé la compétition sans marquer, et c’est lui qui a manqué le tir au but fatal aux hommes de Didier Deschamps lors du huitièmes de finale contre la Suisse. Après ce match, Mbappé était très touché, et regrettait notamment le manque de soutien de la FFF à son égard. A l’époque, il était même prêt à plaquer les Bleus.

« Je l’avais reçu après l’Euro, il trouvait que la Fédération ne l’avait pas défendu après son penalty raté et les critiques sur les réseaux, explique Noël Le Graët ce dimanche dans les colonnes du JDD. On s’était vus cinq minutes dans mon bureau. ‘Je n’ai pas voulu dure ça, au contraire, vous avec toujours été très gentil.’ Il était fâché, il ne voulait plus jouer en équipe de France – ce qu’il ne pensait évidemment pas. Vous savez ce que c’est, c’est un gagneur, il était très frustré, comme nous tous, par l’élimination… Il est tellement médiatisé. C’est un super mec, bien plus collectif qu’on ne le croit. »A cela Mbappé vient de répondre et c’est pour démentir les propos du président de la FFF. « Oui enfin je lui ai surtout bien expliqué que c’était par rapport au racisme et NON au penalty. Mais lui considérait qu’il n’y avait pas eu de racisme… », a-t-il posté sur Twitter. Le climat !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici