Guy Marius Sagna : « Au Sénégal, il vaut mieux être un câble du TER, qu’un être humain »

0
61

Pourquoi les diligences sur la disparition des câbles du TER n’ont pas été faites sur la mort des 14 Sénégalais lors des événements du mois de mars. Tel est l’objet de cri du cœur de Guy Marius Sagna, comme à l’accoutumée, flingue le régime dans ses postions.

« Kouthia, le célèbre humoriste sénégalais, l’un des meilleurs de sa génération, disait il y a plusieurs années si je ne m’abuse : « être un cheval en France vaut mieux qu’être un être humain au Sénégal ».
Mon cher Mass Seck qui est victime de vol par Canal Plus, a raison de dire « qu’au Sénégal il vaut mieux être un câble du TER qu’un être humain ». Vous pouvez être 14 jeunes assassinés par des agents des forces de défense et de sécurité en 2021, vous pouvez être Pape Sarr, Abdoulaye Timera, Elimane Touré, Seck Ndiaye…tous assassinés dans des commissariats de police ou par des policiers, vous pouvez être 18 sénégalais torturés par la police sénégalaise sans que le ministre de l’Intérieur ne dise un mot pour ces tués et torturés.

Mais il suffit que vous soyez un câble de TER volé, saboté ou Mackyllé en sabotage pour que le ministre de l’Intérieur remue ciel et Terre et menaces de ses foudres.

J’ai assisté aujourd’hui à Ziguinchor au changement des noms de certaines rues. Il faut tout décoloniser dans ce pays et dans notre continent : nos espaces publics, notre monnaie, notre budget, nos systèmes d’éducation et sanitaire, nos différents accords de pêche, de défense…

Pour cela, il faut décoloniser le président de la République. Car le président Macky Sall est un président néocolonial, un valet de l’impérialisme.
Il y a 175 ans, Ndatté Yalla Mbodj était intronisée reine du Waalo à Nder. Souvenons-nous d’elle, cette dirigeante digne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici