Dernière minute : Grosse révélation de Directeur de publication Senactu tv. les homosexuels et Lesbiennes, doivent revendiquer leurs droits et leur liberté de vivre leur orientation sexuelle au Sénégal

0
860

Senactutv.com a rencontré une femme sénégalaise qui s’appelle M.T, Nous avons recueilli son témoignage plein d’émotion! elle a grandi à Saint-Louis où elle a vécu une terribles histoire : « Je me suis mariée à l’âge de 16ans. Un mariage qui n’a pas réussi parce que c’était un mariage forcé et finalement j’ai divorcé de mon mari. Puis je suis retourné vivre chez mon père. Mais un an après mon divorce, l’irréparable s’est produit avec mon propre père qui m’a violée à plusieurs reprises. Tout a commencé le jour où il m’a appelé dans sa chambre et m’a demandé de m’asseoir sur son lit avec insistance alors que j’ai refusé plusieurs fois. Ainsi il m’a menacé avec une voix tremblante puis j’ai cédé et il m’a forcé, a abusé de moi. Après cet horrible acte, l’homme qui prétend être mon père m’a menacé avec un couteau de ne prononcer un mot de ce qui s’est passé à personne sinon il va me tuer de ses propres mains. Une pauvre fille qui n’a jamais connu sa mère, désemparée et troublée, J’ai vécu ce cauchemar pendant deux semaines avec mon père. Marre de la situation, je me suis confié à une de mes copines résidant à Dakar qui me propose de venir vivre chez elle et je me suis dépêcher pour rallier Dakar. Je suis logé dans sa maison pendant longtemps. Cette terrible histoire m’a amené à devenir une lesbienne. Non je ne veux plus me remarier avec un homme ! »  ⤵️

[Vidéo] Un homme insulté, frappé et arrêté pour homosexualité au Sénégal #LGBT #homophobie ⤵️

Au Sénégal, vivre avec l’homosexualité, c’est être en danger du matin au soir, tout peut basculer d’un moment à l’autre. On vit avec cette peur, on vit avec cette stigmatisation. Donc Les gens au Sénégal ne cherchent pas à comprendre quelles leurs véritables motivations concernant leur orientation sexuelle. pourtant se sont des citoyens sénégalais comme nous. je me pose la question de savoir pourquoi ces gens sont violents.

>> À lire également : La proposition de loi sur la criminalisation de l’homosexualité au Sénégal rejettée

Le 6 janvier 2022 : ( L’association religieuse And Samm Jikko Yi et L’ONG Jamra, Ils voulais notamment que toute personne reconnue coupable d’homosexualité, lesbianisme, bisexualité, transsexualité, intersexualité, zoophilie, nécrophilie et autres pratiques assimilées soient punies d’une peine de cinq à 10 ans de prison ferme et d’une amende de 1 à 5 millions de francs. Le texte veut également sanctionner l’apologie de ces actes avec des peines allant de trois à cinq ans de prison ferme.

Selon « LGBT » l’Association d’aide, de défense homosexuelle pour l’égalité des orientations sexuelles (Adheos), invite les homos sénégalais à intégrer le mouvement « Collectif Sénégal libre » Ce mouvement se veut être « protecteur » des homosexuels sénégalais.

CETTE VIDÉO VA VOUS FAIRE PLEURER IMMÉDIATEMENT⤵️

Le directeur de publication senactutv.com a dit que les homosexuels « goordjiguenes » ou Lesbiennes doivent revendiquer leurs droits et leur liberté de vivre leur orientation sexuelle librement au Sénégal. Être homosexuel au Sénégal, c’est prendre le risque d’être dénoncé à tout moment. 

Réalisatrice : yaye awa diouf

Reporter : Serigne Cheikhouna Mbacke

Le Directeur De Publication Senactutv.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici