Dernière minute- Serigne Bassirou Gueye prend sa revanche sur Ousmane Sonko

0
176

Sous contrôle judiciaire depuis l’affaire l’opposant à Adji Sarr, Ousmane Sonko, sauf surprise, ne sera pas du voyage à Lomé, au Togo. Il a été invité pour les « Etats généraux de l’Eco » le 26 mai prochain.

Saisi par le magistrat-instructeur après la requête de Me Bamba Cissé, le procureur a communiqué son réquisitoire ce mercredi. Le dernier mot revient cependant au juge du 2e cabinet, renseigne « Libération ».

Pour « Kritik », « le Procureur n’ouvrira même pas le pli des avocats« . Pour le journal, la stratégie couve un enjeu politique de taille. Même si la dimension politique du leader de Pastef le légitime pour porter la voix des jeunes africains. Mais déjà que la thèse du complot reste la ligne de défense majeure du député mis en cause, le Parquet qui a instruit le dossier, ne se laissera pas prendre dans une entourloupe de la défense, qui cherche une brèche pour renverser les tendances en faveur d’Ousmane Sonko.

Pour rappel, Ousmane Sonko est attendu à la rencontre, ce 26 mai, en même temps que Carlos Lopes, Michel Nadom Kalife, Lionel Zinsou. Cellou Dallein Diallo qui fait partie des invités, est retenu en Guinée depuis octobre 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici