Menace contre Maty 3 pommes : Ce que Blaise Pascal Cissé demande à Sonko

0
136

“C’est avec beaucoup de consternation et de tristesse que j’ai appris que Madame Maty Fall aurait reçu des menaces de mort venant des partisans de M. Ousmane Sonko, leader du parti Pastef“, a réagi Blaise Pascal Cissé.

Le Président du Mouvement “Tout Va Mal” a tenu, à cet effet, à dénoncer et condamner “vigoureusement, si avérée, cette façon ignoble et inhumaine de s’en prendre à une citoyenne sénégalaise, de surcroît journaliste dans l’exercice de ses fonctions juste pour avoir émis ses opinions sur des sujets d’intérêt national“.

Indivisible…

La liberté d’expression, traduisant un principe fondamental et universel garanti par la constitution du Sénégal devrait plutôt favoriser des débats contradictoires et enrichissants basés sur une ouverture d’esprit de dialogue mutuel dans un souci de démocratisation du jeu politique. Devrais-je rappeler que notre pays est indivisible. Que nous formons un seul et unique peuple. Mais aussi partageons tous un destin commun“, souligne Blaise PAscal, dans une note parvenue à Senego.

Appel…

Aussi tient-il à lancer “un appel à la sérénité et à beaucoup plus de lucidité dans l’intérêt suprême de la nation. M. Sonko doit désapprouver publiquement ces menaces de mort. Le barbarisme n’est pas sénégalais. Ces menaces doivent cesser !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici