Que prépare le Gouvernement ? Ces achats du ministère de l’Intérieur qui interpellent

0
87

Les émeutes qui ont éclaté un peu partout au Sénégal, en mars dernier, semblent avoir pousser le gouvernement à renforcer son armada antiémeute. D’après le journal Les Echos, le ministère de l’Intérieur, garant de la sécurité nationale, a décidé de se doter de plusieurs dizaines de véhicules légers blindés de type BATT (Ballistic Armored Tactical Transport). Des véhicules qui devraient permettre au gouvernement d’avoir une meilleure riposte, en cas de manifestation ou débordement.

Présent lors du Conseil présidentiel tenu hier à Diamniadio, Macky Sall a averti les Sénégalais. « Il y a des pays où un citoyen normal ne penserait pas une seule seconde à attaquer une gendarmerie où on stocke des armes, attaquer des tribunaux ou brûler la maison des gens gratuitement. Si le Sénégal n’était pas une grande démocratie, croyez-moi, le bilan aurait été catastrophique. Il n’est pas possible, dans un pays, de se réveiller et tout détruire sans conséquences. Même en étant démocrates, il y a des limites que tout le monde doit respecter. Qu’on se le tienne pour dit, cela ne se reproduira plus. Il serait une grave erreur de penser que, devant cette situation, l’État est faible », a lancé le président Sall.

Et il ne s’agit pas que de propos lancés dans l’air puisque le ministère de l’Intérieur, dans la foulée, s’est doté de plusieurs dizaines de véhicules légers blindés de type BATT (Ballistic Armored Tactical Transport). Selon le journal Les Échos, la première livraison, comportant 10 véhicules, sera effectuée dès la semaine prochaine. Ces véhicules serviront à renforcer la capacité de riposte antiémeute des forces de sécurité, dans l’éventualité de nouveaux débordements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici