Violence à l’Ucad: Voici ce qui a été décidé entre étudiants et autorités universitaires

0
84

Après la tempête, c’est le beau temps! Le Rectorat, le Centre des oeuvres universitaires de Dakar (Coud) et les représentants des étudiants ont trouvé, hier vendredi, des accords dont « la mise en place d’une plateforme numérique pour la codification avec des critères essentiellement basés sur l’excellence et le mérite ».

En effet, à l’issue d’une rencontre, « le Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) s’est engagé à soumettre au Conseil restreint de l’Université la levée de la suspension des amicales et la poursuite du processus de renouvellement de ces instances », informe un communiqué de presse.

En contrepartie, les étudiants ont pris l’engagement «d’accompagner le Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) dans le processus d’assainissement du campus social, d’identifier et expulser toute personne n’ayant pas le statut d’étudiant de l’Ucad, de combattre toute forme de violence, de port ou de possession d’armes au sein de l’espace universitaire et, le cas échéant, de terminer le processus de renouvellement des bureaux des amicales dans la paix».

Par ailleurs, les étudiants promettent de ne plus céder une chambre à une personne n’ayant pas le statut d’étudiant ni à héberger sous peine de sanction disciplinaire et d’expulsion du campus social. Ils sont également disposés à accompagner le Coud dans la mise en place d’un système d’identification et de contrôle au niveau des accès et des résidences universitaires.

Pour rappel, le Conseil restreint de l’Assemblée de l’Ucad avait décidé, mercredi dernier, de suspendre toutes les amicales des étudiants jusqu’à nouvel ordre suite aux scènes de violence survenues au campus social dans la nuit du jeudi 25 au 26 mars. Ce même Conseil appelait le Directeur du Coud «à fermer le campus social jusqu’à la mise en place d’un nouveau système de gestion de la codification».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici