Dernière minute – Le commando qui avait brisé le cou du marabout dans de sales draps

0
107

Rebondissement dans l’affaire du commando-marin qui avait brisé mortellement le cou du gérant de l’arsenal mystique de l’équipe adverse en le plaquant violemment au sol lors d’un match de football à Yeumbeul.

Selon le quotidien L’Observateur, Souleymane D., caporal du bataillon des commandos de marine, sera bientôt mis à la disposition de la justice.

Ses deux frères qui avaient organisé sa fuite, ainsi que l’organisateur du tournoi, ont été déférés hier au parquet du procureur de la République, rapporte le journal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici