Retrait de l’opposition du dialogue politique : Le pôle de la majorité présidentielle regrette et fait des précisions…

0
120

Le Pôle de la Majorité présidentielle siégeant à la commission politique du dialogue national regrette la décision des représentants de l’Opposition de suspendre leur participation aux travaux de la commission.

Il rappelle à l’opinion publique que le report de la date des élections locales est dû essentiellement aux exigences avancées par l’Opposition d’auditer à nouveau le fichier électoral et d’évaluer le processus électoral avant la tenue de toute autre élection, après celle de la présidentielle de février 2019.

En effet, dans le cadre du dialogue politique, l’Opposition a estimé qu’elle ne participera plus à aucune autre élection, sans la réalisation de ces deux exigences. Et, dans le souci de bâtir un consensus fort sur la question électorale, le Pôle de la Majorité s’est rendu à ces préalables.

Par la suite est survenue la pandémie de la COVID-19 qui a imposé la suspension des travaux de la commission politique pendant plus de six mois.

Face à une telle situation, le Pôle de la Majorité, sur la base d’une planification rigoureuse articulée au respect et du code électoral et des termes de références de l’audit du fichier et de l’évaluation du processus électoral adoptés par toutes les parties prenantes au dialogue politique, a fait des propositions pour le choix de la date des prochaines élections locales.

Dès lors, il est désolant de constater tout le bruit fait par l’Opposition autour de la question du report des élections locales.

Néanmoins, le Pôle de la Majorité ne peut que se réjouir de l’initiative prise par le gouvernement d’amender le projet de loi relatif au report des élections locales pour en fixer la date au plus tard le 31 Janvier 2022 et, ce, malgré les contraintes techniques liées aux délais imposés par le processus électoral (révision exceptionnelle des listes électorales, revue du Code électoral, respect des délais légaux, etc.).

En conséquence, le Pôle de la Majorité appelle l’Opposition à la sérénité, à l’apaisement et à la promotion de la confiance réciproque entre acteurs politiques, afin de poursuivre la construction de consensus solides par le dialogue politique, seule voie pour le renforcement de la démocratie et la stabilité politique du pays.

Fait à Dakar, le 02 Avril 2021

Le Pôle de la Majorité Présidentielle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici