Véhicules, rencontres, remobilisation… : Le PDS dégaine des millions, Karim Wade vers un comeback ?

0
107

Le fils de l’ancien Président de la République du Sénégal, Karim Wade, prépare son retour au Sénégal : Après les voitures, les millions de Karim aux fédérations du PDS

Karim Wade déroule. Le fils de l’ancien Président de la République du Sénégal Abdoulaye Wade sait bien faire pour savoir comment profiter de la situation du moment. Le Président de la République Macky Sall est dans une mauvaise passe. Karim Wade sous le coup d’une condamnation devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite à payer à l’Etat du Sénégal une amende de 137 milliards FCFA, vit depuis qu’il a fait l’objet d’une grâce présidentielle, en exil au Qatar. Un exil bien doré.

Karim Wade dont le rêve de son père est qu’il le remplace à la tête du Parti démocratique sénégalais (PDS) et qu’il devienne un jour Président de la République du Sénégal, se trouvait dans une impasse. Karim Wade avait bien du mal à entrevoir l’issue, lui qui était condamné à vivre loin du Sénégal, son « exil doré » au Qatar, et réduit pratiquement au silence.

Voilà qu’il se retrouve à faire parler de lui. L’on envisage de plus en plus qu’il bénéficie de l’amnistie des faits pour lesquels, il est poursuivi. Ce qui pourrait faciliter une fois son retour au Sénégal et lui permettre enfin d’accéder aux rêves de son père. Son installation sans aucune peine à la tête du PDS, et lui faciliter par la suite, son ascension à la tête de l’Etat du Sénégal.

Karim Wade se veut optimiste et se donne les moyens pour effectuer son retour en triomphe au Sénégal. Il sort de sa réserve et est en train d’étaler tous les moyens dont il dispose afin d’y parvenir. C’est ainsi que le fils de l’ancien Président de la République du Sénégal, depuis son « exil luxueux » du Qatar, outille à sa guise les instances, les fédérations du PDS. Karim Wade se donne les moyens dont il dispose à sa guise. L’enjeu est de taille, il ne doit pas un seul instant se faire doubler par Ousmane Sonko. Tout doit commencer par les échéances électorales de 2022.

Selon un responsable de fédération départementale du PDS, après les voitures, le fils de Me Abdoulaye Wade est en train de mettre à la disposition de chaque responsable des moyens financiers pour la vente des cartes du parti. Selon notre source, cette opération de vente des cartes est effectuée pour permettre à Karim Wade de disposer aisément d’une majorité qui lui permettra aisément de s’installer à la tête du PDS et de succéder définitivement à son père. Tous les moyens deviennent bons. Voilà pourquoi, rapportent toujours nos sources, Karim Wade aurait déboursé des centaines de millions de FCFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici