CONSTRUCTION DU PONT DE ROSSO : LE COÛT ESTIMÉ À 60 MILLIARDS, LES TRAVAUX LIVRÉS EN 2023

0
80

L’acte 1 est posé vers l’érection du pont de Rosso sur le corridor Dakar-Nouakchott. Les ministres de tutelle dont Mansour Faye pour la partie sénégalaise ont paraphé hier jeudi, 25 mars, les contrats destinés au lancement des travaux. L’infrastructure, dont les travaux vont démarrer en juin prochain, va coûter 60 milliards F CFA.

« Le pont dont nous procédons à la signature des contrats de travaux et de supervision, est le symbole physique de l’union intemporelle entre la Mauritanie et le Sénégal », a-t-il salué.

De son côté, le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo s’est réjoui « du climat de franchise et de convivialité qui a prévalu » lors des discussions entre les différents services des pays frères. « Cela a permis d’aboutir à un cadre fiscale et douanier consensuel adopté par nos deux parlements et ratifié par nos deux chefs d’État », a-t-il ajouté.
L’objectif est de faciliter les déplacements des populations et booster les échanges commerciaux entre les deux pays.

« Le pont présente des avantages pour les populations parce que cela va participer à la fluidité du transport au niveau des frontières », s’est déjà félicité le 2e adjoint au maire de Rosso, Abdou Diagne. Interrogé par Radio Sénégal, il a également insisté sur la sécurisation du trajet. « Cela se faisait par bac ou par pirogue, avec tout que cela comportait comme risques de chavirement et accident. Nous pensons qu’avec ce pont la traversée sera beaucoup plus sécurisée », a-t-il, en effet, expliqué.

Dans le cadre des mesures d’accompagnement, Diagne a rappelé que des consultations tenues ont découlé « la construction d’une gare routière pour les populations, (celle) d’un marché » mais aussi « la réhabilitation des écoles, et d’un poste de santé, d’une piste de désenclavement qui devrait partir de la bretelle de Diadjou jusqu’à Ross Béthio ».

Par ailleurs, une fois le pont achevé, la durée du voyage entre les deux pays sera réduite et les véhicules gagneront deux heures de temps sur le trajet Dakar-Nouakchott long de 550 Km.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici