La ministre Chrystia Freeland présentera le budget fédéral le 19 avril

0
96

C’est le 19 avril prochain, à 16 h, que la vice-première ministre et ministre des Finances, Chrystia Freeland, présentera le budget du Canada.

Elle en a fait l’annonce lors de la période des questions à la Chambre des communes, mardi.

Les Canadiens devraient donc avoir une meilleure idée des effets de la pandémie sur les finances publiques.

Il s’agira du premier véritable budget déposé en plus de deux ans au fédéral. Entre-temps, le gouvernement de Justin Trudeau, réélu en octobre 2019, avait présenté des mises à jour économiques.

La plus récente mise à jour, à la fin de novembre, avait fait état d’un déficit projeté d’au moins 381,6 milliards de dollars dans la dernière année.

C’était 38,4 milliards de plus que ce qui avait été prévu quelques mois auparavant, en juillet, lors de la présentation du Portrait économique et budgétaire de Bill Morneau, alors ministre des Finances.

Pour faire face à la pandémie de COVID-19, les provinces ont imposé une série de restrictions sanitaires, accompagnées de fermetures de pans de leur économie.

La campagne de vaccination, elle, a pris de la vitesse au pays, mais pas suffisamment pour freiner la propagation des variants ni pour écarter une possible troisième vague.

Emplois et croissance économique

Dans ce contexte difficile, le gouvernement fédéral a prolongé ses programmes d’aide aux entreprises.

Le Canada est entré dans cette pandémie mondiale dans une posture financière solide, a affirmé Mme Freeland mardi, ce qui a permis au gouvernement d’apporter un soutien sans précédent aux Canadiens.

Chrystia Freeland a déclaré que le gouvernement de Justin Trudeau dispose d’un plan pour les emplois et pour une croissance [économique] robuste. Les informations qui ont filtré au sujet de ce plan laissent entrevoir des dépenses supplémentaires allant jusqu’à 100 milliards de dollars sur trois ans pour stimuler la reprise économique.

Nous allons continuer de faire ce qu’il est nécessaire de faire pour soutenir les Canadiens et les entreprises, a assuré Mme Freeland.

Moins d’argent pour les particuliers

Toutefois, il faut s’attendre à ce que les dépenses liées à l’aide aux particuliers baissent.

Dans le rapport qu’il avait présenté le 10 mars dernier, le directeur parlementaire du budget, Yves Giroux, avait estimé que les dépenses fédérales liées à la pandémie devraient baisser de 86 % au cours du prochain exercice, par rapport à 2020-2021.

On évalue que 122 milliards de dollars ont été versés aux Canadiens par le biais de programmes d’aide au marché du travail, comme la Prestation canadienne d’urgence (PCU), la Prestation canadienne de la relance économique et l’assurance-emploi bonifiée, indique le rapport du DPB.

Le gouvernement Trudeau devrait ramener cette enveloppe à moins de 43 milliards de dollars lorsque ces mesures d’aide seront graduellement abandonnées.

Une première pour Chrystia Freeland

Ce budget qui sera présenté le 19 avril sera le premier de Chrystia Freeland à titre de ministre des Finances. Un poste pour lequel elle avait été assermentée le 18 août 2020, devenant ainsi la première femme de toute l’histoire canadienne à l’occuper.

Elle succédait alors à Bill Morneau, qui avait démissionné.

Mme Freeland avait été élue une première fois dans Toronto-Centre en 2013. Elle a été réélue dans University—Rosedale en 2015, puis de nouveau en 2019.

De janvier 2017 à novembre 2019, à titre de ministre des Affaires étrangères, elle a dirigé et conclu la renégociation de l’accord de libre-échange entre le Canada, le Mexique et les États-Unis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici