Louga / Justice: Un menuisier, une fille mineure, un viol présumé et la tentative de suicide

0
93

Une singulière affaire de mœurs, ébruitée par la Brigade de gendarmerie de Dahra Djolof, a atterri, mardi dernier, au parquet du tribunal de Louga. Le mis en cause, un menuisier d’une trentaine d’années, accusé d’avoir violé une mineure de 16 ans, continue de nier les faits. La victime présumée a tenté de se suicider.

C. Nd., la trentaine, a passé mercredi dernier sa première nuit à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Louga. Le jeune menuisier, domicilié au village de Sagatta Djolof, dans le département de Linguère, est cité dans une affaire de viol sur mineure, qui risque de le maintenir longtemps en détention.

La machine judiciaire a été mise en branle par les hommes du commandant Lô, après l’appel d’un médecin au sujet de la tentative de suicide d’une jeune fille internée au centre de santé de la localité.

Sur les lieux, les hommes en bleu tombent sur une patiente très mal en point. Et pour cause, la jeune fille avait ingurgité une forte dose d’eau de Javel. Quelques heures après avoir repris ses esprits, elle dit avoir été violée par son petit ami, C. Nd., en explication de son acte désespéré. Après l’avoir examinée, le médecin consigne sur le certificat médical, une défloraison ancienne de l’hymen. A la suite de cela, les hommes en bleu interrogent le mis en cause sur les faits à lui reprochés.

Contestant vigoureusement les accusations de la jeune fille, il déclare qu’il n’entretient aucune relation avec la fille qu’il dit de mœurs légères. De la part du voisinage, les gendarmes apprennent que le menuisier et la mineure étaient en couple. D’ailleurs, selon quelques indiscrétions, la présumée victime de viol détiendrait un audio prouvant leur idylle.

Malgré ses farouches dénégations, le menuisier a été déféré mardi dernier, au parquet de Louga, à la fin de sa garde-à-vue. Après un premier retour de parquet, C. Nd. a vu le juge d’instruction le déposer en prison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici