Troisième mandat : Macky Sall a décidé de jeter l’éponge

0
145

Macky Sall s’est vraiment brûlé les ailes, et il « abandonne » le troisième mandat. Du ni oui ni non, il est passé à « je n’ai jamais dit ». Le Président de la République Macky Sall a tellement joué avec la question du troisième mandat que tout se retourne à présent contre lui. Tenez. En 2016, c’est lui le Chef de l’Etat Macky Sall qui disait : « le problème du troisième mandat est définitivement réglé et est derrière nous ». Et voilà que tout le monde se mettait à applaudir ».

Seulement c’est le même Macky Sall qui est revenu en 2019 pour nous servir le fameux « ni oui ni non ». Une vraie douche froide aux yeux de la population qui alors pense que Macky Sall est en train de se renier. La population se montre en colère, et elle l’exprime à travers les récentes violentes manifestations organisées dans le cadre de l’affaire Ousmane Sonko. Macky Sall se trouve obligé de repréciser sa pensée. Il sort finalement : « Je n’ai jamais dit » …

Que comprendre dans tout ce yoyo. Êtes-vous sûrs que Macky Sall n’a pas été marabouté ? L’homme qui bombait le torse et voulait renvoyer « l’opposition à sa plus simple expression » se retrouve aujourd’hui « moqué, raillé et rabaissé ».

Macky Sall se retrouve en un Président de la République vraiment ridiculisé. Il se sent ne plus contrôler la situation. Il n’est plus le seul maître du jeu. Désormais, il n’est pas seul à dicter les règles. Car il y a aussi la rue. Elle, aussi fixe ses conditions et règles. Macky Sall a joué sur le mandat de trop, mais finalement a perdu. Le Président de la République Macky Sall ne peut plus gouverner en toute sérénité comme auparavant.

Il en a fait trop, et il est en train d’en subir les conséquences. Désormais, c’est lui seul qui paie les conséquences de tous les dégâts causés. Triste pour un Président de la République qui pensait tenir tout entre les mains et avoir une totale maîtrise de la situation. Macky Sall doit en tirer la leçon, comme « Icare, à force de vouloir s’approcher du soleil, on finit par se brûler les ailes ». Macky Sall a momentanément perdu. Il lui doit tirer toutes les conséquences de cette affaire. Il doit reconquérir la confiance du peuple sénégalais pour continuer à gouverner en toute sérénité jusqu’en 2024.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici