Mesures d’urgence pour l’employabilité : «Le président a réajusté la boussole du navire»

0
103

La problématique de l’emploi des jeunes est et demeure un sentier immense, au Sénégal. D’ailleurs, pour beaucoup d’observateurs, c’est l’une des principales causes des violentes manifestations qui ont secoué le pays, suite à l’affaire Sonko-Adji Sarr.

Un message qui semble être très bien perçu par le président de la République, qui a annoncé, la semaine dernière, un nouvel arbitrage budgétaire en vue de mobiliser 350 milliards de F Cfa pour un plan d’urgence de l’employabilité des jeunes.

Selon Driss Junior Diallo, responsable de l’Alliance pour la République et Directeur général de l’Organe de régulation du système de récépissé d’entrepôt du Sénégal (Orsre) Macky Sall vient de réaffirmer son dévouement à la cause de l’emploi des jeunes.

«Par cette formule, il sera possible de répondre à la demande de cette frange jeune pour booster davantage son employabilité», déclare-t-il.

«Le président de la République, ce faisant, vient ainsi réajuster la boussole du navire Sénégal. C’est cela le pragmatisme dont fait montre un père de famille, père de nation», ajoute Driss Diallo.

Pour ce dernier, ces revendications populaires ne remettent pas en cause les acquis du bilan du président Macky Sall, mais sont plutôt une demande supplémentaire de consolidation et d’élargissement des efforts consentis depuis 2012.

 «C’est cela le message véhiculé par les jeunes, et pas autre chose, comme veulent le faire croire ces néo-opposants», conclut-il.

seneweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici