La France a suspendu le vaccin AstraZeneca, le Dr Moussa Thior prend position pour le Sénégal

0
133

Ces derniers jours, plusieurs pays ont suspendu l’utilisation du vaccin AstraZeneca, après que des problèmes de coagulation sanguine ont été signalés. Après des pays comme l’Afrique du sud, l’Allemagne et plusieurs pays du nord de l’Europe, c’est la France qui a décidé hier de suspendre l’utilisation du vaccin AstraZeneca.

Interrogé par iRadio ce mardi, le Dr Moussa Thior, spécialiste de la santé publique, a pris position. Pour lui, il n’y a aucune raison de suspendre le vaccin AstraZeneca au Sénégal. « Ce n’est pas surprenant, pour moi, d’apprendre qu’on a des effets secondaires qui ont conduit à une suspension temporaire du vaccin dans certains pays. Mais je comprends aussi la décision des autorités sénégalaises de maintenir le vaccin au Sénégal, parce que si vous regardez les informations que nous avons, c’est des effets secondaires qui ne sont pas du tout nombreux. Le problème, en réalité, c’est que les pays occidentaux qui ont arrêté le vaccin AstraZeneca ont d’autres vaccins. Donc, leur campagne de vaccination n’est pas remise en cause. La décision des autorités de continuer la campagne. Pas de raison, à mon avis, au niveau du Sénégal, d’arrêter le vaccin pour le moment« , dit-il.

Pour le Dr Thior, il faut attendre qu’il y preuve irréfutable avant de suspendre la vaccination. « J’ai appris qu’il y a des groupes d’experts de l’Oms et d’autres agences européennes du médicament qui sont en train de se réunir. Et même si ces agences demandent que l’on arrête la vaccination, il faut que nous, on continue à faire confiance à nos experts et continuer dans notre stratégie de vaccination jusqu’à preuve irréfutable« , ajoute le spécialiste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici