Affaire Sonko : Ce que dit le certificat médical

0
128

Walf Quotidien démêle, dans sa livraison de ce lundi, l’écheveau complexe du prélèvement de sperme dans l’affaire de viol présumé qui accable le leader de Pastef.

Le journal, qui a parcouru le dossier médical, renseigne que le mot « sperme » n’apparaît nulle part dans le certificat médical, élément de preuve incontestable en matière de viol. L’examen gynécologique ne retrouve pas de lésion vulvaire.

Autrement dit, aucune lésion n’a été décelée dans les parties génitales de la victime supposée dans les heures qui ont suivi le viol allégué, c’est-à-dire entre le jour des faits à 21 heures et le lendemain à 16 heures 15 mn, heure à laquelle Adji Sarr s’est rendue chez le médecin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici