« Y en a marre » avertit : « que Macky SALL ne crée pas des conditions pour bruler ce pays »

0
90

Une délégation du mouvement « Y en a marre » s’est rendue ce mardi 9 février au domicile du leader de PASTEF afin de lui « apporter un soutien moral et marquer l’engagement du mouvement et sa détermination à défendre la démocratie  sénégalaise ».

Au sortir de cette entrevue, le chef de file dudit mouvement s’est désolé de la tournure que prend la démocratie sénégalaise avec « le leader de l’opposition sénégalaise qui est presque en situation de résidence surveillée. Même les gens qui habitent le quartier ne peuvent aller et venir à leur guise et la presse n’a pas accès à lui ». Aliou SANE demande au président SALL de cesser les manœuvres qui « n’honorent pas la démocratie ».

« Notre pays aujourd’hui plus que jamais a besoin de ses fils et filles pour sauver sa promesse de pays de paix et de liberté. Que Macky SALL ne crée pas des conditions pour brûler ce pays. Dans notre déclaration lundi, nous avons mis en garde le pouvoir pour qu’il ne prenne pas nos institutions et nos forces de l’ordre pour les utiliser pour casser l’opposition et toute les voix discordantes. Nous avons aussi mis en garde le procureur de la République pour le respect strict des droits d’Ousmane SONKO. Mais aujourd’hui, et après avoir observé tout ça et la répression inouïe qu’il y a eu ici hier, nous avons compris qu’il y a autre chose derrière tout ça. Le constat est que le pouvoir est dans la répression et veut décourager toutes velléités contestataires », affirme Aliou SANE.

Le coordonnateur de  « Y en a marre » fait appel à « tous ceux qui pensent -comme Yen a marre qui se bat depuis 10 ans pour les mêmes causes- que cette façon de gouverner doit se terminer ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici