Conseil des mesures : Macky SALL braque les télés et vise les réseaux sociaux

0
99

Alors que les Sénégalais sont concentrés sur les mesures barrières pour échapper au Coronavirus, Macky SALL multiplie les décisions liberticides. Après les sites d’information dont il appelle à la régulation, c’est vers les télévisions qu’il se tourne.

En effet, présidant ce mercredi 3 février 2021, la réunion du Conseil des ministres, il a enjoint le gouvernement à s’immiscer dans les salles de rédactions  des chaînes de télévision pour veiller sur la qualité des programmes.

« Le Chef de l’Etat souligne, par ailleurs, la nécessité de veiller à la qualité des programmes diffusés sur les radios et télévisions. Ces contenus doivent renforcer la paix sociale, la cohésion nationale, l’Autorité de l’Etat et les intérêts du Sénégal », indique le communiqué du Gouvernement.

Ces objectifs ainsi arrêtés, le président SALL  demande également l’actualisation  du cahier de charge des radios et télévisions. « Dans le contexte de transformation digitale de notre société, le Président de la République rappelle au Gouvernement, l’impératif d’actualiser les cahiers des charges opposables aux radios et télévisions, en veillant dans le cadre de l’ancrage de la TNT, à la spécialisation distinctive des acteurs », souligne le document signé par le porte-parole du Gouvernement.

Macky SALL s’intéresse également au contenu des autres télés accessibles aux Sénégalais grâce à la TNT. Selon toujours le communiqué gouvernemental, le « Président de la République invite le Gouvernement à asseoir (i) la souveraineté de l’Etat sur l’infrastructure TNT dans sa globalité en le transférant à la Télédiffusion du Sénégal SA (TDSSA (ii) le contrôle direct des droits de passage et (iii) l’accessibilité des décodeurs au public ».

Le chef de l’Etat n’a pas oublié les réseaux sociaux et leur impact. Ainsi, renseigne le document, il invite « le Gouvernement à mettre en place un dispositif de régulation et d’encadrement spécifique » les concernant.

Le président SALL n’est pas seulement porteur de mauvaises nouvelles. Aux télévisions dont il veut s’occuper du contenu, il promet monts et merveilles. « Le Chef de l’Etat rappelle, à cet égard, au Gouvernement son engagement permanent à impulser le développement et la professionnalisation du secteur audiovisuel, à travers l’application intégrale du code de la presse et le soutien financier et fiscal exceptionnel de l’Etat aux entreprises de presse (amnistie fiscale, baisse de 70% des redevances, aide doublée en 2020, création du Fonds d’Appui au Développement de la Presse) »,  informe le communiqué.

Macky SALL demande également aux « ministres en charge de la Communication et de l’Economie numérique, de veiller, en relation avec le CNRA et l’ARTP, à la mise en œuvre d’une doctrine consensuelle de paiement des redevances, d’optimisation de la gestion des fréquences radioélectriques et d’encadrement de leur cession ». Comme pour répondre à la dernière controverse entre l’ARTP et certaines entreprises de presse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici