(Portrait ) Aziz Ndiaye – Homme d’affaires prospère, père de famille : L’incarnation du renouveau industriel au Sénégal

0
101

L’ex promoteur de lutte Aziz Ndiaye fait parlé de lui en bien notamment dans les foyers religieux. Homme d’affaires prospère, Aziz comme l’appelle affectueusement ses proches, la mystique du travail en bandoulière, poursuit son petit bonhomme de chemin. Connu pour sa générosité légendaire, il projette de mettre gracieusement en perspective de la Tamxarit, quelque 150 boeufs à  la disposition de ses frères musulmans, sans distinction de confrérie.

Aziz est certes Tidiane, mais ses actions de bienfaisances, ne se limitent pas seulement à Tivaouane. La preuve par neuf, l’homme d’affaires, ne lésine pas sur les moyens quand il s’agit d’oeuvrer pour l’intérêt supérieur de la nation. Après avoir contribué de fort belle manière au FondsForceCovid19, initié par le Chef de l’Etat, Aziz qui est également promoteur immobilier de son état, a dégainé dans le cadre du projet “Touba Ca Kanam”, la rondelette somme de 1 million de nos francs.

Aziz, l’infatigable soldat des bonnes actions, s’est aussi illustré dans le cadre de la guerre déclarée contre la pandémie de la Covid19 qui sévit dans notre pays depuis le 2 mars 2020. Au front, il n’a pas hésité à nouveau à mettre la main à la poche pour venir en aide à ses concitoyens. En bon Samaritain, cet altruiste des temps modernes a distribué des milliers de masques en priorité  dans les cités religieuses. Dans cette dynamique, il n’a pas oublié Dakar, la Capitale Sénégalaise, épicentre de la pandémie.

10.000 masques ont été offert par ses soins aux populations de la banlieue dakaroise plus précisément à Guédiawaye. Un geste salué à sa juste valeur par les heureux bénéficiaires qui voient en lui un modèle achevé de patriotisme et de générosité. C’est la raison pour laquelle, partout où il passe, il est  donné en exemple à la jeunesse Sénégalaise. Normal, puisque parti de rien, ce self-made-man, pour avoir osé entreprendre, a fini d’intégrer avec la manière, le cercle restreint des investisseurs et des industriels du Sénégal. Un pari inimaginable, il y a quelques années de cela. Mais qu’il a réussi à relever avec brio. Comme pour dire, dans la vie, seul le travail paie.  
Le grand saut vers l’immobilier

L’opérateur économique Abdou Aziz Ndiaye se lance dans l’immobilier. Le patron de ABC qui commercialise l’huile « J’adore » est en train de construire une cité dans la petite côte. Une cité riche de villas de plus de 800m2 chacune avec piscine et jardin à Ngaparou dans la commune de Saly. Un programme d’un immeuble de R+10 est dans les projets de SBS qui sera construit par des turcs avec des appartements de haut standing.

La SCI/SBS, à peine fondée, se signale avec cette magnifique réalisation d’une cité qui sera livrée dans 8 mois exactement. 

Abdou Aziz Ndiaye, après avoir fait ses preuves dans l’agro-alimentaire, tente un nouveau challenge, qui est l’immobilier. Tout ça, dans l’esprit d’être utile à son pays mais aussi ses concitoyens. 

Des villas accessibles et à des prix imbattables sont les signes distinctifs de sa volonté de participer au développement du pays. 

Nous lui souhaitons bon vent…

Après l’agro-alimentaire : Aziz Ndiaye se lance dans l’immobilier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici