INFO JDD. Conseil des imams : Gérald Darmanin et le recteur de la mosquée de Paris font plier les islamistes

0
144

Un accord a été trouvé ce samedi entre les principales fédérations qui composent le Conseil français du culte musulman (CFCM) pour l’élaboration d’une nouvelle charte des principes qui devrait être signée en début de semaine. Réunis ce samedi matin sous l’égide du ministre de l’Intérieur et des cultes, Gérald Darmanin, les représentants de l’islam de France ont négocié et rédigé « un texte ambitieux », selon l’un des participants. Il engage les différentes associations musulmanes à respecter scrupuleusement les principes essentiels de la République, comme le leur avait demandé le président de la République, Emmanuel Macron, quand il les avait reçues à l’Elysée, le 18 novembre 2020.

Dans un communiqué, Mohammed Moussaoui, le président du CFCM, explique que ce texte « contient notamment les points d’accord : sur la compatibilité de la foi musulmane avec les principes de la République, sur le rejet de l’instrumentalisation de l’Islam à des fins politiques, sur la non-ingérence des Etats dans l’exercice du culte musulman en France, sur le principe de l’Egalité Homme-Femme et sur le rejet de certaines pratiques coutumières prétendument musulmanes ». « Ce projet de texte sera soumis à l’ensemble des fédérations composant le CFCM. Dès sa validation, une audience auprès du président de la République sera sollicitée pour la mise en place officielle du Conseil national des imams », peut-on également lire.© Mohamed Sifaoui

Cette annonce pourrait enfin permettre de sortir du blocage créé par les courants intégristes dès les premières réunions ainsi que l’avait révélé le JDD dans son édition du 27 décembre 2020. En effet, Foi et Pratique lié au Tabligh, Musulmans de France, proche de la pensée des Frères Musulmans et le Milli Görüs, d’obédience turque s’étaient mis d’accord pour biffer un passage du projet de charte qui dénonçait toutes les tendances apparentées à l’islam politique et défendait les principes fondamentaux issus de la Déclaration universelle  des droits de l’homme. Les tensions enregistrées avec les courants modérés avaient alors fait craindre une rupture définitive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici