Cacophonie totale sur la cause du décès d’une femme de 71 ans – La famille dément le ministère

0
55

Annoncée morte de Covid-19 par les autorités du Ministère de la Santé et de l’Action sociale, la femme de 71 ans décédée à l’hôpital Fann serait victime d’un taux élevé de glycémie. Comme quoi, elle a succombé au diabète et pas du Coronavirus. 

En effet, sa famille soutient qu’elle ne souffrait que du diabète contrairement aux conclusions liées à la maladie de Coronavirus. Selon Matar Dieng, un de ses proches, c’est le vendredi 15 mai que le cas de la patiente avait commencé à inquitéter.

Valsant entre l’hôpital Abass Ndao, le centre de santé Elisabeth Diouf et l’hôpital Aristide Le Dantec où elle a été réanimée, la famille de la défunte n’a pas manqué de dénoncer le refus de l’hôpital Principal d’admettre la vieille au motif que “seuls les malades signalés à travers le numéro vert 1515 sont autorisés à être admis”.

Une affaire d’autant plus louche pour les parents de la victime qu’aucun certificat de genre de mort ne leur a été délivré pour établir la véracité des propos tenus par les autorités ministérielles sur les circonstances de cette mort. Mieux, le cadavre n’a été soumis à aucun test au Covid-19.

Après avoir enterré leur parente, ils regrettent la stigmatisation dont la famille fait présentement l’objet à Diamaguène, du fait, disent-ils, d’une mauvaise communication de surcroît dépourvue de vérité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici